Selon l’entreprise Plattard à peine 60 000 Français défilent tous les samedis et violemment

Une vieille expression populaire dit que c’est à la fin du bal qu’on paye les musiciens. Autrement dit, on connaît les conséquences de certaines de ses actions ou de celles des autres au moment où on peut commencer à en tirer un bilan. À ce titre, notre petit comité de rédaction s’est donc penché sur les conséquences directes et indirectes des mouvements de manifestations que la France connaît depuis bientôt 4 mois. Il semblerait que les musiciens vont coûter fort cher ! …………… De plus, il faut garder à l’esprit que sa liberté s’arrête là où commence celle des autres et que sur 66 millions de français, à peine 60.000 défilent violemment tous les samedis, soit 0,1 % de la population ! lire la suite ↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓↓

Edito Mars 2019

C’EST À LA FIN DU BAL…

Plattard écrit sur son Édito de Décembre 2018

Le rouge, comme la colère qui semble gagner beaucoup de nos concitoyens inquiets des perspectives de 2019, soucieux de voir leur pouvoir d’achat plus qu’écorné et empêchés de profiter de leurs libertés individuelles par des mouvements de protestation divers et variés dont notre pays a le secret.

“Le jaune, comme la couleur des gilets de certains français qui bloquent tout un pays et qui se font déborder par des groupuscules violents loin de leurs revendications d’origine.”

Plattard écrit sur son Édito de Janvier 2018 “À ce titre et puisque le moment de l’année s’y prête, nous formulons des vœux pour
que nos politiques se préoccupent d’une espèce fondamentale dans la biodiversité française : les gens normaux.”

LA BALLADE DES GENS NORMAUX ?

Plattard écrit sur son Édito d’Octobre 2014 que ce “n’est pas facile d’être un citoyen ordinaire et d’avoir confiance dans les informations que distillent les grands communicants de l’État”.

PAS FACILE D’ÊTRE… SIMPLE CITOYEN

Tous les Éditos de Plattard

#gjvb69

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire